Contactez nous : contact@monkatana.fr

Monkatana©

Noté 4,8/5 ★★★★★

KATANA JAPONAIS

choisir son katana
Guide d'achat pour katana
en savoir plus
nomenclature du katana
Nomenclature du katana
en savoir plus
choisir l'acier de son katana
Choisir l'acier de son katana
en savoir plus
quentin menini
quentin menini
Utilisateur vérifiéUtilisateur vérifié
3/5

Bonne qualité même si léger différence par rapport aux photos

Il y a 2 jours
Yoann Bertoli
Yoann Bertoli
Utilisateur vérifiéUtilisateur vérifié
4/5

Ok

Il y a 3 jours
Florent G.
Florent G.
Utilisateur vérifiéUtilisateur vérifié
4/5

Rempli bien ces fonctions

Il y a 3 jours
Florent G.
Florent G.
Utilisateur vérifiéUtilisateur vérifié
5/5

Très beau katana avec matériaux de qualité !

Il y a 3 jours
Romain P.
Romain P.
Utilisateur vérifiéUtilisateur vérifié
5/5

Livraison bien plus longue que prevue mais l'article en lui même es parfait frachement merci pour vôtre travaille, en revanche je n'est pas reçue le kit de nettoyage avec

Il y a 5 jours

Ils parlent de nous :

ils parlent de nous

Bienvenue sur monkatana.fr, nous sommes une boutique en ligne spécialisée dans la vente de katanas Japonais. Nous avons pour vocation de proposer des katanas magnifiques au design plus ou moins exotiques à nos clients à des prix abordables. Dans notre catalogue, vous trouverez de tout types de lames, matériaux, couleur et niveaux de finitions.

Bien que les katanas soient souvent considérés comme des objets purement décoratifs, ils peuvent également être très fonctionnels. Les katanas sont traditionnellement fabriqués à partir d’un type d’acier à haute teneur en carbone, ce qui les rend extrêmement durables. En fait, les sabres japonais étaient tellement appréciés pour leur force et leur durabilité qu’ils étaient souvent utilisés dans le Japon féodal.

Aujourd’hui, les katanas sont toujours fabriqués selon les mêmes méthodes et avec les mêmes matériaux qu’il y a des siècles. Par conséquent, ils constituent d’excellentes pièces pour les collectionneurs et les personnes qui apprécient l’artisanat de qualité. Mon Katana est spécialiste dans la vente de vrais katanas qui peuvent être tout autant décoratif qu’efficaces !

Le prix d’un katana dépend de nombreux facteurs, notamment de la qualité de l’acier et du degré d’usure. En général, cependant, les katanas ne sont pas des armes bon marché et peuvent coûter aussi cher qu’une arme à feu haut de gamme. En tant que tels, les katanas ne sont pas recommandés aux nouveaux acheteurs ou aux personnes disposant d’un budget limité. Les personnes intéressées devraient faire des recherches approfondies sur les sabres japonais avant d’en faire l’achat afin de s’assurer qu’elles obtiennent un produit de qualité.

Monkatana.fr est la boutique référence pour l’achat de vos katanas en France. Nous proposons des katanas pour tout les budgets dans notre catalogue et sommes connus pour nos sabres Japonais faits main et fabriqués avec des matériaux nobles.

Les katanas japonais traditionnels se caractérisent par leur apparence distinctive, ils sont composé de plusieurs parties :

La lame

La lame est le coeur du katana, on distingue 2 types de soies (nakago) : la soie complète et la soie partielle. Pour qu’un katana soit solide, il lui faut avoir une soie qui traverse complètement la poignée en longueur et en largeur. Ensuite vient le BO-HI (sillon) qui permet d’alléger la lame et rapprocher son centre de gravité de la Tsuka, la rendant ainsi plus facile à manier. Sur les lames plus haut de gamme, on verra un motif imparfait de vague : c’est le Hamon! Il est causé par le processus de trempe sélective à l’aide d’argile, il permet d’avoir un Ha (tranchant) plus dur tout en gardant un Mune (dos de la lame) souple. Pour finir, la pointe du katana se nomme Kissaki et elle est délimitée par une ligne appellée yokote.

La Tsuka (poignée)

La Tsuka est le lieu de contact entre le katana et son manieur. Le Kashira est la pièce arrondie située à l’extrémité de la tsuka. La base de la tsuka est en général composée de bois massif et enroulé de cuir de galuchat pour lui donner une bonne prise en main qui ne glisse pas. Sur ce cuir de galuchat est tissée une lanière de coton ou de soie appelée Tsuka-ITO qui va améliorer l’aspect esthétique tout en renforçant la tsuka. Sous le ITO se trouvent une ou deux pièces de Mekugi en bambou qui permettent de fixer la soie de la lame à la tsuka ainsi qu’une pièce décorative appelée Menuki.

La Tsuba (garde)

La tsuba représente la garde d’un katana, elle sépare la tsuka de la lame et permet de donner un coté esthétique supplémentaire au sabre. Le Fuchi est un anneau décoré qui délimite le haut de la tsuka, il est assorti au Kashira. Le Habaki est une pièce en cuivre qui permet de stabiliser la lame et amortir le choc transmis dans la poignée lors d’exercices de coupe et pour finir les Seppa sont 2 pièce permettant d’ajuster la tsuba sur la lame.

Le Saya (fourreau)

Le fourreau est une pièce cruciale du katana, il permet de garder la lame cachée pour pouvoir la transporter sans se blesser ainsi que protéger la lame de l’usure et de la rouille. Au bout du fourreau, on trouve le Kojiri, une pièce arrondie qui représente l’extrémité et qui empêche la pointe de la lame de traverser le fourreau. Le Kurigata est un anneau qui permet d’accrocher le SAGEO, cordon d’ornement ou de fixation en coton ou en soie. Pour consolider le kurigata, son intérieur est revêtu d’une pièce de protection : le Shitodome. L’ouverture du fourreau se nomme Koiguchi pour faire référence à la bouche d’une carpe.

La légalité de la possession d’un katana dépend du pays ou de l’état dans lequel vous vous trouvez, ainsi que des circonstances spécifiques de la possession. Dans certains endroits, la possession d’un katana est légale, tandis que dans d’autres, elle peut être limitée ou interdite.

Par exemple, en France, l’achat d’un katana est autorisé aux plus de 18 ans car c’est considéré comme une arme de catégorie D en vente libre.

Il est important de faire des recherches sur les lois en vigueur dans votre région afin de déterminer la légalité de la possession d’un katana et de vous assurer que vous êtes en conformité avec toute réglementation pertinente. En outre, même si la possession d’un katana est légale dans votre région, il est important de manier le sabre de manière sûre et responsable, car elle peut être une arme dangereuse si elle n’est pas utilisée correctement.

Nous proposons 4 types d’acier pour nos lames :

  • Pour les lames bas de gamme et non tranchantes, on propose de l’acier inoxydable.
  • Pour les lames tranchantes principalement faites pour le cosplay ou la décoration, on propose de l’acier au carbone 1060.
  • Pour les lames décoratives mais aussi pour la pratique de l’iaido, on propose de l’acier T10 ou de l’acier damas.

Le Katana (かたな en Hiragana) est un sabre japonais à lame courbée, traditionnellement portées par les samouraïs. L’origine des katanas remonte à plusieurs siècles dans l’histoire du Japon. 

  1. Antiquité et influences chinoises : Les premières formes d’épées au Japon étaient influencées par les techniques et les designs venant de Chine, notamment pendant la période Yayoi (300 av. J.-C. – 300 ap. J.-C.). Ces épées étaient souvent courtes et à double tranchant.

  2. Période Yamato (300-710 ap. J.-C.) : Pendant cette période, le Japon a connu des avancées dans la métallurgie du fer, ce qui a permis le développement d’épées plus sophistiquées. Cependant, ces épées n’étaient pas encore des katanas dans le sens moderne du terme.

  3. Période Heian (794-1185) : C’est pendant cette période que les prémices du katana moderne ont commencé à émerger. Les techniques de forge ont continué à s’améliorer, et les premiers éléments caractéristiques du katana, comme sa forme courbée et sa lame unique, ont commencé à apparaître. Les artisans ont également perfectionné le processus de trempe différentielle, qui consiste à refroidir rapidement le tranchant de la lame tout en laissant le dos plus lentement, ce qui confère au katana sa célèbre robustesse et sa netteté.

  4. Période Kamakura (1185-1333) : C’est pendant cette période que le terme “katana” est devenu couramment utilisé pour décrire ce type spécifique d’épée. Les techniques de forge et de trempe ont été encore affinées, et le katana est devenu l’arme de prédilection des samouraïs.

  5. Période Muromachi (1336-1573) : Pendant cette période, l’art de la fabrication des katanas a atteint son apogée. De nombreux célèbres forgerons japonais ont émergé, produisant des katanas renommés pour leur beauté, leur fonctionnalité et leur efficacité au combat.

  6. Période Edo (1603-1868) : Bien que les katanas aient continué à être utilisés pendant cette période, les guerres étaient moins fréquentes, ce qui a conduit à une plus grande appréciation des katanas en tant qu’objets d’art et de culture. De nombreux katanas de cette époque sont devenus des trésors nationaux et sont hautement appréciés pour leur qualité et leur valeur historique.

Ainsi, les katanas ont évolué au fil des siècles pour devenir l’une des armes les plus emblématiques et les plus respectées de l’histoire japonaise, représentant à la fois la tradition artisanale et la philosophie du bushido des samouraïs.

Livraison Rapide

Via chronopost/colissimo

Achats sécurisé

14 jours de garantie

Service client

Assistance par mail 6j/7

Paiement Sécurisé

Paypal/MasterCard / Visa